HomeAzienda FRAProdotti FRAEventi FRAContatti FRAMenuspaziaturaPulsanteinfopazientenoscritta
Esec Fascia Per Paziente okk
Info Patient
 
Le tissu osseux
Notre tissu osseux est un tissu spécialisé qui sert de soutien mécanique à notre corps. C'est un tissu vivant, en constant remaniement. Une partie de l'os est détériorée et, simultanément, une partie de l'os est reconstruite. De cette façon, l'os peut réparer des microfractures, et peut servir de grand réservoir - pour notre corps - pour l'ion calcium, fondamental pour de nombreuses fonctions vitales.
 
Les défauts osseux
Les défauts osseux qui exigent des interventions de régénération osseuse se créent pour des raisons différentes. Ils peuvent être dus à des traumas : par exemple, les accidents de la route dans lesquels on observe malheureusement souvent la fracture des os longs, avec perte de substance osseuse. Les défauts osseux peuvent être causés par une atrophie, comme c'est le cas par exemple de la perte osseuse dans la mandibule et dans la mâchoire qui se produit lorsque, une fois les dents tombées pour diverses raisons, l'os - n'étant plus stimulé - s'atrophie. Des pertes osseuses se produisent aussi lorsqu'on effectue la reprise des prothèses de la hanche: après plusieurs années que la prothèse est implantée, celle-ci commence à se déplacer et elle doit être remplacée. Le mouvement des prothèses avant la substitution cause souvent une perte osseuse qui doit être comblée.
 
Comment faire?
Malheureusement, les défauts osseux ne se réparent pas seuls (sauf s'ils sont très réduits et uniquement suite à un trauma). Pour pouvoir corriger un défaut osseux, des greffes osseuses sont réalisées: c'est à dire qu'un biomatériel s'insère dans le défaut permettant aux vaisseaux sanguins et aux cellules de combler le volume du défaut, en leur procurant un soutien, et de réparer le défaut osseux.
 
Quel est le biomatériel?
Au cours de l'histoire de la Médecine, de nombreux matériaux ont été utilisés? Un chois possible est celui d'utiliser ce même tissu osseux du patient: il est prélevé depuis un site donateur pour ensuite le placer dans le site receveur. C'est une technique testée, qui toutefois crée des risques et des troubles chez le patient: il faut effectuer une seconde chirurgie, et le patient se trouve donc à être opéré à deux endroits différents de son propre corps et - après des interventions de prélèvement osseux importants, telles que celles de la crête iliaque (hanche) - des éventuels effets secondaires post-opératoires (par exemple, douleur) peuvent survenir et même durer plusieurs mois dans les cas les plus difficiles. Pour cette raison, de nombreux matériaux alternatifs ont été étudiées. Les matériaux synthétiques peuvent être une bonne alternative, mais ont le défaut d'être très différents de l'os naturel. Après la recherche de matériaux plus similaires, la meilleure alternative possible mise en évidence est celle d'utiliser l'os animal prélevé d'un Mammifère.
 
Pourquoi un Mammifère?
L'Homme est un mammifère, comme le lapin, la vache, le cheval, etc... Les mammifères sont très différents les uns des autres, mais - au niveau osseux- ils ont beaucoup en commun. La partie minérale (solide) de l'os est extrêmement similaire: elle a la même composition chimique et la même structure tridimensionnelle (avec toutefois des variations de densité dues au poids de l'animal). Une idée très captivante est donc celle d'utiliser comme matériau pour la greffe osseuse la partie minérale de l'os d'un mammifère, à condition que toutes les substances que notre corps reconnait comme étrangères soient éliminées. Ce greffon - osseux, naturel et non synthétique - sera mieux accepté par notre corps et réussira plus facilement s'intégrer aux processus naturels de réparation du tissu osseux, afin d'obtenir le meilleur résultat possible: la régénération complète du tissu osseux du patient, sans la présence de matériau étranger.
 
La méthode du processus d'élimination des antigènes Bioteck
Pour éviter toute réaction négative, il est toutefois nécessaire d'éliminer les substances présentes dans l'os du Mammifère pré-sélectionné que notre corps reconnait comme corps étranger. Et il est nécessaire de le faire sans abîmer la partie minérale de l’os. Une solution possible est celle de réchauffer l'os à hautes températures (à plus de 600°C) : les substances étrangères se dissolvent et deviennent des gaz, il est alors possible de les éliminer, Toutefois, cette méthode ne fonctionne pas bien: la partie minérale se modifie, et l'os a difficulté à se réabsorber: il est possible de le retrouver encore 10 ans après son implantation. Pour cette raison, Bioteck a crée un procédé alternatif et très sophistiqué. Au lieu d'utiliser de la chaleur, on utilise des enzymes. Les enzymes sont des substances neutres qui accélèrent des réactions chimiques normalement lentes. Par exemple, la graisse se dissout si lentement dans l'eau qu'elle est presque considérée insoluble, Mais si l'on ajoute une enzyme spéciale appelée lipase à la solution, la réaction advient plus rapidement et il est alors possible de dissoudre la graisse dans l'eau. Une caractéristique particulière des enzymes est que la température à laquelle elles agissent est la température de notre corps:  37°C ! La méthode Bioteck soumet l'os naturel à un mélange composé de plusieurs enzymes, choisies spécialement pour dissoudre les substances étrangères qui seraient nocives. Après une semaine de traitement (le processus est très sophistiqué et complexe), l'os résulte complètement nettoyé et il est alors possible de le greffer. Comme le traitement est réalisé à une température naturelle de 37°C, la partie minérale ne s'abîme pas et reste identique à celle de l'os humain.
 
Quels sont les avantages pour le patient?
Les avantages pour le patient qui reçoit une greffe de substitut osseux Bioteck sont nombreux: tout d'abord la garantie de qualité du greffon osseux. Il s'agit d'os naturel traité selon un procédé biotechnologique avancé, qu'aucune autre entreprise n'est en mesure de proposer. En outre, le greffon osseux, naturel et traité selon ce processus d'élimination des antigènes enzymatique, est naturellement reconnu par notre corps: après un délai variable (qui dépend de l'endroit de la greffe et des dimensions du défaut), mais toutefois inférieur à un an (pour les défauts plus petits, trois mois peuvent en revanche suffire), il est complètement remanié et totalement substitué par l'os du patient, pour une vraie et propre régénération qui ne laisse aucun résidu du matériau étranger. Cela est le résultat clinique que nous souhaitons tous atteindre: la régénération de notre tissu osseux comme il l'était avant le trauma ou le processus atrophique.
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.

View Privacy Policy

You have declined cookies. This decision can be reversed.

You have allowed cookies to be placed on your computer. This decision can be reversed.